Coupe du Monde 1962 au Chili en photos

Coupe du Monde 1962

Les cinq grandes stars brésiliennes de la Coupe du Monde de la FIFA pausent avant un match: de gauche à droite, Garrincha, Didi, Pelé, Vava et Zagallo. Avec cette "brochette", le Brésil termine le tournoi avec la meilleure attaque (14 buts), loin devant la Yougoslavie (10 buts).

Coupe du Monde 1962

L'arbitre anglais du match de poule entre le Chili et l'Italie, Ken Aston, tente de calmer les esprits dans ce qui sera surnommé plus tard "la bataille de Santiago". Leonel Sanchez, meilleur buteur de l'édition (quatre buts) ex-aequo avec Garrincha et Vava les Brésiliens, Albert le Hongrois, Ivanov le Russe et Jerkovic le Yougoslave, est à terre après avoir été fauché par un défenseur italien.

Coupe du Monde 1962

Devant moins de 8 000 spectateurs dans le petit stade Braden Cooper Co. de Rancagua, Hongrie et Argentine n'arrivent pas à se départager. Ici, une attaque hongroise sans danger pour le gardien argentin. La plus petite audience jamais enregistrée en phase finale fut le match Roumanie-Pérou, au premier tour de la Coupe du Monde de la FIFA Uruguay 1930, au stade de Pocitos : 300 spectateurs s'étaient déplacés.

Coupe du Monde 1962

L'un des plus beaux duels de la Coupe du Monde de la FIFA oppose le Brésilien Garrincha à l'Anglais Bobby Charlton, lors du quart de finale à Viña del Mar. Le premier va remporter sa deuxième Coupe Jules Rimet consécutive, le second patientera encore quatre ans pour la soulever.

Coupe du Monde 1962

Magnifique "horizontale"du gardien yougoslave Milutin Soskic sur un tir du Chilien Eladio Rojas, lors du match pour la troisième place finalement remporté par les Sud-américains (1-0). Soskic, portier de la Yougoslavie entre 1959 et 1966, sera tout de même nommé meilleur gardien du tournoi, devant Lev Yachine.

Coupe du Monde 1962

Le gardien brésilien Gilmar constate avec bonheur que le ballon rebondit sur sa barre transversale lors de la finale remportée par le Brésil contre la Tchécoslovaquie (3-1). Gilmar est considéré au Brésil comme le meilleur gardien de la Seleçao de tous les temps. Le coéquipier de Pelé au Santos a cumulé 94 sélections entre 1953 et 1969, soit le quatrième meilleur total pour un international brésilien, toutes compétitions confondues.

Coupe du Monde 1962

Le capitaine brésilien Mauro lève le trophée Jules Rimet, au centre du Stade Nacional de Santiago. Moins célèbre que ses partenaires, Mauro aura tout de même participé à quatre Coupes du Monde de la FIFA entre 1950 et 1962. Il est de surcroît l'un des joueurs les plus titrés du Brésil avec notamment neuf titres de champion de Sao Paulo et cinq championnats du Brésil.

Coupe du Monde 1962

"Mane"Garrincha brandit le trophée Jules Rimet devant la foule, au retour de la Seleçao au Brésil, après la deuxième victoire consécutive des Auriverde en Coupe du Monde de la FIFA. Un exploit qu'aucune équipe n'a réédité depuis.
© 2021 - www.sport-histoire.fr - Tous droits réservés - A propos - Partenaires : Envie d'un thé ou d'un café ?, Développeur web Angers - Langues du site : FR - EN - ES - PT - DE - IT