Coupe du Monde 1978 en Argentine en photos

Coupe du Monde 1978

Le Néerlandais René van der Kerkhof a posé beaucoup de problèmes à la défense iranienne, les Pays-Bas s'imposant finalement 3-0, grâce à un hat-trick de Rob Resenbrink. Mais l'équipe du Proche-Orient, qui participait pour la première fois à la Coupe du Monde de la FIFA, s'est bien comportée, arrachant notamment un match nul face à l'Ecosse (1-1). Les Iraniens ont retrouvé la compétition suprême 20 ans plus tard, en France.

Coupe du Monde 1978

Après la victoire argentine, les 71 483 spectateurs du stade de River Plate à Buenos Aires explosent de joie, et c'est dans un déluge de "papelitos y serpentinas" que la fête commence. Il s'agit du premier titre mondial pour l'équipe Albiceleste, qui en remportera un deuxième huit ans plus tard, au Mexique.

Coupe du Monde 1978

L'Argentine a dû beaucoup défendre au cours de la finale face aux Pays-Bas. Ici, Mario Kempes vient aider ses défenseurs devant une nouvelle attaque des "Oranje". Il faudra une grande performance du gardien emblématique de River Plate, Ubaldo Fillol, pour que les Argentins n'encaissent qu'un seul but.

Coupe du Monde 1978

René van der Kerkhof, le milieu de terrain néerlandais, balle au pied en finale face à l'Argentine. Le joueur du PSV Eindhoven avait la difficile tâche de remplacer Johan Cruijff, qui avait pris sa retraite internationale quelques mois auparavant.

Coupe du Monde 1978

Le troisième buteur argentin, Daniel Bertoni, offre la victoire définitive à son équipe en finale face aux Pays-Bas. Il fête son but, suivi par Mario Kempes (à droite), héros du match. Au centre, Leopoldo Luque, symbole de River Plate et auteur d'un but magnifique contre la France, au premier tour.

Daniel Passarella porté en triomphe dans le "Monumental"de River Plate. Agé d'à peine 25 ans, "El gran capitan"(le grand capitaine) comme il fut surnommé, dirigeait d'une main de fer sa défense. Malgré sa petite taille (1,74m), il était maître des airs. En 70 sélections, ce libéro a marqué 22 buts. Lors de la Coupe du Monde de la FIFA France 1998, Passarella était l'entraîneur de la sélection argentine.

Coupe du Monde 1978

Le trophée dans les mains du capitaine Daniel Passarella (à droite) et dans celles de l'un des nombreux "agents de sécurité". La Coupe du Monde de la FIFA Argentine 1978 s'est déroulée sous haute surveillance, autour et dans les stades.
© 2022 - www.sport-histoire.fr - Tous droits réservés - A propos - Partenaires : Envie d'un thé ou d'un café ?, Développeur web Angers - Langues du site : FR - EN - ES - PT - DE - IT