Coupe du Monde 1986 au Mexique en photos

Coupe du Monde 1986

Le Stade Azteca de Mexico City a accueilli la finale de la Coupe du Monde de la FIFA Mexique 1986, après avoir été le théâtre de celle de 1970 entre le Brésil et l'Italie. La Colombie devait à l'origine organiser l'édition 1986, mais elle fut contrainte d'y renoncer en 1983, la charge s'avérant trop élevée. Le Mexique est ainsi devenu le premier pays à organiser deux Coupes du Monde de la FIFA.

Coupe du Monde 1986

Combat aérien entre le Brésilien Edinho et le Français Patrick Battiston, lors du quart de finale France-Brésil à Guadalajara. Ce "match du siècle", selon les termes de Pelé lui-même, s'achève par la victoire des Bleus après une séance de tirs au but dantesque. Las! Vainqueurs, les Français échoueront une nouvelle fois en demi-finale contre la RFA, comme quatre ans plus tôt en Espagne.

Coupe du Monde 1986

Le 21 juin, jour de son anniversaire, Michel Platini a beau embrasser le ballon, son tir au but passera au-dessus de la cage de Carlos, lors du quart de finale face au Brésil. Mais Socrates et Julio Cesar ratant également le leur pour le Brésil, c'est Luis Fernandez, en transformant le sien, qui envoie la France en demi-finale pour la deuxième fois consécutive.

Coupe du Monde 1986

Un but entré dans la légende de la Coupe du Monde de la FIFA : lors du quart de finale opposant l'Argentine et l'Angleterre, sur un long centre, Diego Maradona devance Peter Shilton et marque... de la main! Le numéro 10 des Albiceleste parlera plus tard de "main de Dieu" pour se justifier. Ce but va permettre à l'Argentine de s'ouvrir le chemin du succès et, partant, des demi-finales.

Coupe du Monde 1986

Duel aérien entre le défenseur argentin José Luis Brown et l'attaquant allemand Karl Heinz Rummenigge, lors de la finale. L'attaquant de l'Inter Milan entretient l'espoir en marquant un but, alors que la Mannschaft est menée 2 à 0. Ce sera le 19ème et dernier match de Coupe du Monde de la FIFA de "Kalle", qui terminera sa carrière avec 95 sélections et 45 buts marqués.

Coupe du Monde 1986

Diego Armando Maradona tente de dribbler Harald Schumacher et Karlheinz Foerster lors de la finale Argentine-RFA. "El Pibe de Oro"a réalisé un tournoi exceptionnel et devient officieusement le nouveau numéro 1 mondial. Son deuxième but contre l'Angleterre, où, partant de sa moitié de terrain, il dribbla six défenseurs ainsi que Peter Shilton avant de marquer dans le but vide, en est le meilleur exemple.

Coupe du Monde 1986

Jorge Burruchaga, lancé à la limite du hors jeu par Diego Maradona, va battre Harald Schumacher pour marquer le but de la victoire des Sud-Américains. Jorge Valdano du Real Madrid, Diego Maradona de Naples et Burruchaga de Nantes : à lui seul, le trio d'attaque argentin aura marqué les trois quarts des buts de l'Argentine pendant la compétition.

Coupe du Monde 1986

Devant le Chancelier allemand Helmut Kohl, Diego Maradona embrasse la Coupe du Monde de la FIFA. "El Pibe de Oro"a inscrit cinq buts lors de cette édition, soit un de moins que le meilleur marqueur : l'Anglais Gary Lineker. En quatre Coupes du Monde de la FIFA, Maradona a inscrit huit buts (1982, 1986, 1990, 1994).

Coupe du Monde 1986

L'équipe d'Argentine fête son triomphe contre l'Allemagne (3-2). Les Albiceleste rejoignent le clan très fermé des double vainqueurs de la Coupe du Monde de la FIFA, où siègent le Brésil, l'Italie, l'Uruguay et la RFA.

Coupe du Monde 1986

Maradona est porté en triomphe par les supporters au centre du Stade Azteca de Mexico. Il brandit un trophée qu'il ne reverra plus : quatre ans plus tard, en Italie, l'Allemagne prendra sa revanche. Pour la première fois, dans l'histoire de la Coupe du Monde de la FIFA, deux mêmes équipes se disputent le titre consécutivement.
© 2020 - www.sport-histoire.fr - Tous droits réservés - A propos - Partenaires : Envie d'un thé ou d'un café ?, Développeur web Angers - Langues du site : FR - EN - ES - PT - DE - IT