Visite de Camaret-sur-Mer

Camaret-sur-Mer, où habitent de façon permanente près de 2 600 personnes, est située à l’extrême ouest de la presqu’île de Crozon. Par route, la commune est à 70 km de Brest et à 60 km de Quimper.

Les principaux éléments touristiques de Camaret-sur-Mer sont les suivants :

- La chapelle Notre Dame de Rocamadour
- La tour Vauban
- Le port, avec ses épaves de langoustiers, appelés mauritaniens
- La pointe de Pen-Hir et son tas de pois
- La pointe du Toulinguet
- La pointe du Grand Gouin
- Les alignements de menhir de Lagatjar

La chapelle Notre Dame de Rocamadour :

La chapelle actuelle semble avoir été construite à partir du XVIè siècle, vers 1527, dans un premier temps, puis au XVIIè siècle, entre 1610 et 1683. Le clocher de la chapelle est partiellement détruit depuis la bataille de Trez Rouz, en 1694, qui vit s’opposer les armées anglo-hollandaises aux troupes françaises victorieuses, dirigées en personne par le célèbre architecte militaire de Louis XIV : Vauban.

En 1910, un incendie ravage la chapelle, qui est entièrement restaurée. Dans cette église, dont le plafond est en forme de coque de bateau inversée, nous pouvons observer des bateaux accrochés. Tous les ans, le premier dimanche de septembre, a lieu la cérémonie du Pardon, cérémonie religieuse durant laquelle les marins sont particulièrement mis à l’honneur.

La tour Vauban :

La tour Vauban a été construite de 1693 à 1696, sur la base des plans tracés par l’architecte militaire de Louis XIV, Vauban. Lors de la bataille de Trez Rouz (aussi appelée bataille de Camaret), la tour Vauban n’était que partiellement armée. La tour Vauban est inscrite aux Monuments historiques depuis 1907.

Notre Dame de Rocamadour à Camaret
Notre Dame de Rocamadour

Notre Dame de Rocamadour à Camaret
Intérieur de Notre Dame de Rocamadour

Le port, avec ses épaves de langoustiers, appelés mauritaniens :

Au XIXè siècle, la pêche à la sardine a fait la richesse de Camaret. Avec la crise de la pêche à la sardine du début du XXè siècle, les pêcheurs se sont reconvertis à la pêche à langouste. La pêche, très abondante, avait lieu sur les côtes britanniques, espagnoles et mauritaniennes. Ainsi, en 1960, Camaret était le premier port langoustier d’Europe, avec une forte activité de construction de bateaux, étudiés pour la pêche à longue distance. Camaret subit à nouveau de plein fouet la crise des années 1990.

Port de Camaret
Port de Camaret

Les bateaux dont nous pouvons voir aujourd’hui les épaves sont présents depuis les années 1960 pour certains. Il s’agit de langoustiers qui n’ont pas trouvé acheteurs.

Bateaux Camaret
Epaves de langoustiers à Camaret

La pointe de Pen-Hir et son tas de pois :

La pointe de Pen-Hir (Beg Penn-Hir en breton) offre un panorama extraordinaire, allant de la pointe du Raz à la pointe Saint Mathieu et l’île d’Ouessant. La pointe est prolongée par un ensemble de rochers, appelé « tas de pois » (anciennement tas de foin). Les falaises abruptes de la pointe de Pen-Hir et son tas de pois constituent l’un des endroits les plus connus du Finistère.

Pointe de Pen-Hir et tas de pois
Pointe de Pen-Hir et le tas de pois

La pointe du Toulinguet :

La pointe du Toulinguet, inaccessible car elle constitue un terrain militaire, est constitué d’un phare et d’une tour de défense.

La pointe du Grand Gouin :

Sur la pointe du Grand Gouin se trouvaient des fortifications de Vauban, qui défendaient notamment le port de Camaret d’une part, et pouvaient contribuer à la défense de Brest d’autre part. Durant la Seconde Guerre mondiale, les Allemands ont construit une batterie de défense côtière, dont il reste les vestiges.

Les alignements de menhirs de Lagatjar :

Les alignements de menhirs de Lagatjar, inscrits aux monuments historiques depuis 1883, constituent une preuve de la présence humaine sur la presqu’île de Crozon depuis des millénaires (ils datent d’environ 2500 av. JC). Aujourd’hui, seuls 65 menhirs demeurent. Les alignements de Lagatjar auraient un caractère astronomique.

Menhirs de Camaret
Alignements de menhirs à Camaret (Lagatjar)

© 2021 - www.sport-histoire.fr - Tous droits réservés - A propos - Partenaires : Envie d'un thé ou d'un café ?, Développeur web Angers - Langues du site : FR - EN - ES - PT - DE - IT